Le flux instinctif libre pour vivre vos règles au naturel

Le flux instinctif libre, la méthode pour contracter son vagin lorsque le sang coule

Qu’est-ce que le flux instinctif libre ?

Le Flux Instinctif Libre (FIL), connu dans sa version anglaise Free Flow Instinct, est une méthode naturelle qui consiste à serrer son périnée lorsque son sang coule afin de le retenir le temps d’aller aux toilettes. Maîtriser le flux instinctif libre permet de réduire l’utilisation de protections menstruelles, jusqu’à ne plus les utiliser du tout.

Le flux instinctif libre, comment ça fonctionne ?

Le flux instinctif libre utilise le périnée pour resserrer l’entrée du vagin. Vous entendrez souvent dire qu’il s’agit de la contraction du périnée, un muscle en forme de hamac qui s’étend du coccyx au pubis et dont la fonction est de soutenir et de remonter les organes génitaux. Le périnée permet de contracter l’urètre de la vessie pour éviter l’incontinence. Il est important tout au long de sa vie car il évite la descente d’organe.

C’est un muscle que nous pouvons contracter avec un peu d’exercice tout de même, au même titre que le muscle de sa jambe ou de son bras.

Alors, comment faire pour combiner contraction du périnée et sang qui coule ? le flux instinctif libre est un réflexe à développer. Lorsque le sang coule du col de l’utérus dans le tiers supérieur du vagin, on doit repérer cette sensation – Si, vous allez voir, ça vient au fil du temps – vous contractez le périnée qui contracte la partie inférieure du vagin pour faire une fermeture du vagin.  Puis vous allez aux toilettes pour faire « vos règles » comme vous faites pipi.

Sur les toilettes, on se relâche et on laisse le sang couler. Si on fait pipi, la pression qu’on exerce naturellement va aider à faire évacuer le sang. Pratique, n’est-ce pas ?

Le flux instinctif libre, comment ça fonctionne ?

Le flux instinctif libre, qui peut le pratiquer ?

Peu de gens parle du flux instinctif libre et c’est pourquoi il peut faire peur. Vous croyez que vous allez passer votre vie aux toilettes ? Pas si sûr. Dans la réalité, nous ne perdons pas du sang toutes les minutes, nous avons toutes un rythme interne. Nous perdons grosso modo entre 2 et 6 cuillères à soupe de sang par cycle, ce qui revient à une moyenne comprise entre 50 et 150 ml de sang.

Alors au tout début, comme toute nouvelle pratique, cela vaut pour tous les domaines, vous irez plus souvent vérifier aux toilettes si la sensation identifiée est du sang qui coule. Votre cerveau fera l’association au même titre qu’il a réussi à faire l’association pour votre vessie. Et puis, ça deviendra presque mécanique. Parole d’une pratiquante depuis 6 ans, la fondatrice de LilY Basic.

Pour celles qui ont un flux abondant, vous irez un peu plus aux toilettes et encore, ce n’est pas certain car vous pouvez perdre plus mais en moins de temps et de fois que vos collègues aux flux légers. Par exemple, LilY a des flux abondants et doit se rendre aux toilettes 6 fois en 24 heures pour faire « ses règles », elle en profite pour faire pipi et la vie est belle.

Sur le papier, ça paraît facile. Et dans la pratique, quelles sont les difficultés à pratiquer le Flux Instinctif Libre ?

  • Pas de toilettes, pas de flux instinctif. Votre plus grande difficulté sera l’accès aux toilettes. Si vous êtes chez vous ou au travail avec accès aux toilettes, tout va bien. C’est dans les lieux publiques que ça se complique car il n’y a encore que très peu de toilettes publiques. Comme la contraction du périnée ne peut pas se faire pendant des heures comme la retenue de la vessie, on peut se retrouver dans une impasse. Dans ce cas-là, pas de panique, votre culotte menstruelle LilY Basic fera le job et vous permettra de flâner le temps que vous souhaitez.
  • Comme tout bon sportif, le muscle du périnée se travaille. Si vous ne l’avez jamais utilisé de façon volontaire, il faudra vous exercer à le serrer comme vous serrez votre poing et jouer sur l’intensité et la longueur de contraction. A la grossesse, on apprend à le contracter pour anticiper l’accouchement. Après cet heureux évènement, on recommande aux femmes de prendre des cours de rééducation du périnée pour le fortifier. Vous pouvez faire appel à une sage-femme ou à un kiné pour avoir des exercices.
  • Le périnée, il faut le contracter volontairement. Il ne se sert pas automatiquement comme notre vessie par exemple. Là où on peut se retenir de faire pipi au lit la nuit, retenir son sang est un peu plus complexe. Votre culotte menstruelle LilY Basic vous permettra de passer des nuits sereines. Et si vous avez un fou rire ou l’envie d’éternuer ? Ah, alors là, la culotte menstruelle est votre meilleure amie. En effet, vos fous rire sont peut-être incontrôlables, à votre plus grand bonheur, la décontraction de vos muscles aussi pardi !
Le flux instinctif libre, cette pratique top secrète.

Comment pratiquer le flux instinctif libre en toute sérénité ?

Nous sommes toutes débutantes un jour, alors prenons notre mal en patience. Prenez l’exemple d’un bébé qui a appris à être propre, il a persisté comme un combattant pour y arriver et il y est arrivé. Vous arriverez aussi à maîtriser votre flux instinctif libre.

Première étape du flux instinctif libre, se découvrir. Depuis l’adolescence, vous mettez des tampons et vous ne savez peut-être pas que votre corps a son rythme, ses habitudes. Commencez par utiliser des protections menstruelles externes pour pouvoir observer votre sang. Comment est-il, fluide, avec des caillots ? Combien de fois allez-vous aux toilettes et quand dans la journée lorsque votre sang coule ? Vous allez peut-être découvrir que vous coulez souvent en fin de matinée ou après le repas du midi. Vous allez être surprise dans le bon sens lorsque vous découvrirez votre rythme.

Deuxième étape, comprendre que c’est physiologiquement possible. On ne le dit jamais et pourtant, c’est la clef du flux instinctif libre. Lorsque le sang coule du col de l’utérus vers la partie supérieure du vagin, il fait une chute libre puis stationne dans la partie supérieure du vagin qui est presque à l’horizontal. Vous avez le temps d’aller aux toilettes car le sang va passer dans le tiers intermédiaire du vagin qui est en pente puis va freiner sa progression dans la partie inférieure du vagin qui est plus serré, les parois avant et arrière se touchent.

Troisième étape, renforcez votre périnée avec des exercices et pratiquez. L’avantage, c’est que vous pouvez le pratiquer partout où vous le souhaitez ! personne ne le remarquera. Lorsque vous sentez le sang couler, c’est comme tout, une fois sur les toilettes, prenez VOTRE TEMPS ! concentrez-vous et lorsque vous pensez avoir fini, poussez une dernière petite fois, histoire de déloger le sang qui serait encore dans la partie inférieure du vagin.

Comment pratiquer le flux instinctif libre en toute sérénité ?

Pourquoi pratiquer le flux instinctif libre ?

Après tout, pourquoi pratiquer le flux instinctif libre alors qu’on peut porter la culotte menstruelle LilY Basic ? les deux vont de pair :

  1. C’est bon pour votre santé : ne pas obstruer le vagin avec des tampons ou des cups menstruels, ça vous évitera bien des pépins, entre choc toxique ou prolifération bactérienne qui se nourrit des produis chimiques ou grâce au terrain de chaleur que cela induit. Et oui, n’allez pas croire que la cup est une solution miracle. Elle favorise le terrain bactérien car elle fait office de sauna.
  2. Une méthode naturelle : quel bonheur de savoir faire pipi et faire ses règles en même temps. C’est une sensation de maîtrise de son corps qui rassure.
  3. C’est totalement gratuit !
  4. Votre féminité se développe : accepter ses menstruations et leur rythme est un message de paix envers soi-même. Nous sommes des déesses féminines qui préparent l’accueil de bébé chaque mois. Ce n’est pas sale et ce n’est pas quelque chose dont on devrait se cacher.
  5. La nature vous dit merci : et oui, pas de protections jetables qui vont mettre 500 ans à se dégrader dans la nature.

Petit bonus : en réalité pour les expertes du flux instinctif, elles vous diront qu’elles maîtrisent la contraction de la partie inférieure du vagin qu’elles dissocient du périnée qui lui est un ensemble de muscle. Après tout, on dissocie bien le muscle de l’anus de celui de la vessie ? pourquoi en serait-il différent pour les muscles du vagin ?

Allez, à vous de jouer maintenant ! Un dernier petit conseil, fêtez toutes vos petites progressions, Rome ne s’est pas construit en un jour 😊

3 thoughts on “Le flux instinctif libre pour vivre vos règles au naturel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour et bienvenue !Abonnez-vous à notre LilY Letter et reçevez 10% sur votre prochaine commande !

En cliquant sur Je valide, vous recevrez la LilY letter.